Édition, etc.

Thibaut Hofer

À proposRéférencesContact

TRADUCTION
Translation

La vie privée avec Tails (extrait)

Quand le sujet de la vie privée anime les utilisateurs de Linux, ils se divisent généralement en deux camps. Le premier prétend que rien n'est plus important que la vie privée en ligne et que la seule façon de préserver ses données et d'aller habiter dans une caverne souterraine et se recouvrir la tête d'aluminium.
À l'opposé se trouvent ceux qui ne peuvent même pas imaginer une situation où Tails leur serait nécessaire car ils n'ont rien à cacher. À ce stade, on leur demande généralement s'ils ont des rideaux, s'ils donneraient leur numéro de carte bancaire ou pourquoi ils ne se baladeraient pas nus avec tous leurs secrets écrits sur leur peau.
Pour le reste d'entre nous, entre les deux, qui pourraient se sentir concernés par, entre autres, la bataille d'Apple contre le FBI qui souhaite assouplir l'encryption aux États-Unis, les nouvelles fonctionnalités de Tails 2.10 offrent des méthodes plus solides d'anonymat en ligne que les versions précédentes.
Pour commencer, Tails est bien plus facile à télécharger à présent, selon votre plateforme. Les visiteurs du site (http://tails.boum.org) constateront son amélioration  : il n'y a qu'à sélectionner le système d'exploitation pour télécharger la bonne version.
L'équipe à l'origine de Tails a aussi fermé son channel IRC et créé une chatroom avec XMPP. On la met facilement en place avec Pidgin, la messagerie instantanée intégrée. Comme dans les versions précédentes, Pidgin accueille une messagerie OTR (Off The Record), de sorte que chaque message est encodé avant même de quitter l'appareil  : c'est idéal pour garder les conversations privées.

Privacy with Tails (excerpt)

When the subject of privacy comes up among Linux users, people usually fall between two camps. The first camp claim that there’s no such thing as online privacy and that the only way to keep your data safe is to go and live in an underground cavern while wrapping your head in tinfoil.
The other extreme are those people who feel that they cannot imagine any situation in which they would ever need an OS like Tails as they have nothing to hide. At this point, it’s usually a good idea to ask if they have curtains, if they’d give you their credit card number or indeed why they don’t walk around naked with all their secrets written on their skin.
For the rest of us in the middle, who may be concerned about the Investigatory Powers Bill in the UK or Apple’s fight with the FBI to weaken encryption in the US, the new features in Tails 2.5 offer stronger ways of remaining anonymous online than the previous versions.
First, Tails has become much easier to download, depending on the platform you’re using. Visitors to the website (https://tails.boum.org) will see that the site is much more polished and all you do is select your operating system to download right version.
The team behind Tails has also closed down its IRC channel and set up a chatroom using XMPP. This is easily set up using Pidgin, the built in instant messenger. As in previous versions, Pidgin comes with OTR (Off the Record) messaging built in, which means that messages are encrypted before they ever leave your device and is a must to keep your conversations private.

in Linux Format